Nos filtres dichroïques : 16 couleurs standard toujours disponibles, réalisables en différents formats.

Les filtres dichroïques, très utilisés dans le domaine de l’éclairage, sont composés d’un substrat généralement en verre borosilicaté sur lequel est appliqué un revêtement diélectrique, c'est-à-dire une alternance de couches très minces de matériaux diélectriques comme l’oxyde de silicium et titane ayant des indices de réfraction différents. Des épaisseurs aussi minces (nous parlons de
dizaines de nanomètres par couche) interagissent avec la longueur d’onde de la lumière, en la filtrant et en générant par conséquent différentes couleurs.


Pour obtenir un cyan, je devrai par exemple faire passer les radiations ayant une longueur d’onde < à 530 nm et bloquer toutes les autres. Vice-versa pour obtenir un rouge, je devrai faire passer celles dont la longueur d’onde est supérieure à 610 nm. Ce qui ne passe pas, ce qui n’est pas transmis, est réfléchi. Il n’y a donc pas d’absorption de lumière par le filtre, ce qui provoquerait une surchauffe. Cette caractéristique permet l’utilisation des filtres dans toutes les configurations où sont générées de hautes températures.


En dehors des secteurs hautement spécialisés, les filtres dichroïques sont utilisés dans un environnement scénographique et dans le domaine de l’éclairage pour colorer la lumière et pour corriger la température de couleur d’une source donnée.