Les sources lumineuses peuvent être regroupées en fonction des valeurs :

– de la puissance d’absorption de l’énergie électrique : elle se quantifie en Watt (W). Toutefois, le voltage, même s’il est souvent utilisé par les fabricants pour décrire leurs propres projecteurs, indique uniquement la consommation d’énergie et il ne convient pas pour décrire les caractéristiques des projecteurs du point de vue de l’émission lumineuse. De plus, les Watts ne tiennent pas compte du fait que l’objectif de la lampe impactera de façon significative le faisceau projeté.

– du flux lumineux, mesuré en Lumen (lm). Indique la quantité totale de lumière émise par une source de lumière pondérée en fonction de la sensibilité de l’œil humain à différentes gradations de couleur.

– de l’éclairage, mesuré en Lux, correspondant à un lumen au mètre carré. Cela fait référence à l’objet éclairé et non à la source. Ceci est fondamental parce que cela détermine combien une source est en mesure d’éclairer un corps ou une surface.

– de la température de couleur, exprimée en Kelvins. Il s’agit de la couleur (du point de vue de l’œil humain) de la lumière émise. Une température de couleur basse correspond à une couleur jaune-orange. En baissant, elle passe au rouge et à l’infrarouge (ce dernier n’étant plus visible). A mesure que la température augmente, la lumière est tout d’abord plus blanche, puis bleue, violette et finalement ultraviolette (également non visible).Quand on dit d’une lumière qu’elle est chaude, cela correspond en réalité à une température basse; et vice-versa, une température plus élevée produit une lumière définie froide. Cette définition a une motivation purement psychologique, car l’esprit a tendance à associer l’idée de chaud à des couleurs comme le rouge ou le jaune-orange et l’idée de froid à des couleurs  comme le blanc ou le bleu.

Pour un affichage complet des différents degrés de température de couleur, reportez-vous à l’image ci-dessous, en gardant à l’esprit que :

1.    la flamme d’une bougie correspond à une température de couleur de 1800°K

2.    une ampoule à incandescence a une température de 2700°K

3.    une ampoule halogène a une température de 3000°K

4.    la lumière du soleil à midi a une température moyenne de 6500°K

5.    les lampes à décharge ont une température comprise entre 6000°K et 7000°K, s’approchant donc considérablement de la température du soleil, en garantissant des couleurs réalistes pendant la projection.